Sociaux et recherche

11 mai 2013

Tutorial Lightroom: Module de Développement

tutorial Lightroom developpement


Je vous présente ici une méthode simple et éprouvée pour utiliser le module développement de Lightroom, il s'agit d'exposer l'ordre des étapes et l'utilité de chacun des réglages.

Croyez moi, avoir recours à une méthode bien définie vous ferra gagner énormément de temps pour un meilleur résultat.





Introduction


Il est vivement conseiller de traiter des photos au format RAW (et non JPEG), ce format contient beaucoup plus d'informations, les possibilités de réglage sont plus nombreuses et le rendu final n'en serra que meilleur.

Il est également plus que souhaitable de travailler avec un écran calibré sinon vos réglages ne seront valables que pour votre ordinateur.


Pour traiter des photos je divise mon travail en 7 étapes, c'est une logique qui m'est propre et que vous pouvez chambouler à votre guise.

Les étapes dans l'ordre chronologique:
  1. Les opérations qui affectent le cadrage
  2. La correction de la balance des blancs
  3. Le réglage de la lumière
  4. Le travail sur la couleur
  5. Les réglages par zone
  6. L'ajustement des détails
  7. En bonus:  le vignettage et le grain

En fonction de la photo qui est développée il peut arriver de ne pas effectuer toutes les étapes, d'en répéter ou de varier l'ordre, mais lorsque j'attaque une photo "brute de RAW" j'ai toujours cette organisation en tête.



1 - Les étapes qui modifient le cadrage


Je réalise ces opérations en premier car elles peuvent changer le cadrage de la photo et donc en modifier la lecture.


Correction de l'objectif


Lightroom - correction de l'objectif
Corriger la distorsion supprime l'aspect "bombé" de l'objectif 

C'est particulièrement vrai pour les grands angles: les objectifs entraînent une distorsion de l'image.

La référence de l'objectif utilisé est enregistrée dans les données EXIF de la photo, Lightroom peut ainsi l'identifier et en corriger la distorsion s'il est dans sa base de données (et ils sont très nombreux, voir le lien en fin d'article vers la liste des objectifs supportés).

Attention: si votre ordinateur est un peu lent il se peut que cette opération rende Lightroom assez poussif pour la suite des réglages, dans ce cas vous pouvez corriger la distorsion en toute fin de traitement.


On peut également souhaiter corriger le vignetage, s'il s'agit de le supprimer je réalise cette étape ici, si par contre on souhaite le modifier voir l'amplifier je garde cette opération pour la fin.

Lightroom - correction du vignetage
Le vignetage naturel de l'objectif est facilement supprimé


Correction de la perspective


Lightroom - correction de la perspective
La correction manuelle de l'objectif permet de redresser le bâtiment

Les défauts de perspective sont particulièrement visibles en photo d'architecture au grand angle si vous n'étiez pas parfaitement en face du sujet au moment de déclencher.
On peut utiliser la correction manuelle de l'objectif pour rattraper le coup mais pas de miracles: cela ne remplacera pas un objectif à décentrement.
A ce stade seules les transformations horizontale et verticale sont utilisées.

Attention: Il est important de cocher l'option "contraindre le recadrage" sans quoi des zones de l'image seront grises.


Recadrage


Lightroom - recadrage
Grace au recadrage l'horizon est droit et la photo est zoomée

Le recadrage se limite souvent à mettre d'aplomb (pour cela l'outil niveau est particulièrement pratique), plus rarement il faut faire un crop sévère, principalement si le sujet était trop loin pour la plus grande longueur focale disponible.
Lightroom offre également le choix du format: 3:2, 4:3, libre,.. tout est possible.




2 - La balance des blancs (BDB)


Même avec les pré-réglages du boitier ou en utilisant la balance des blancs automatique il y a toujours des situations où l'appareil a du mal à régler de manière réaliste la balance des blancs.
Régler la BDB consiste à ré-équilibrer des couleurs trop froides (bleues) ou trop chaudes (jaunes).


Pipette 


Lightroom - balance des blancs pipette
La teinte bleue est corrigée par l'outil pipette

L'idée est de cliquer avec la pipette sur une zone supposée blanche ou grise pour que Lightroom ajuste la balance des blancs.

Attention: la pipette ne marche pas sur une zone complètement cramée.


Température


Lightroom - balance des blancs température
La température couleur est "réchauffée"

L'outil pipette a rendu les blancs plus blancs que blancs mais ce n'était peut être pas le cas lorsque vous avez pris la photo (imaginez de la neige au couché du soleil: elle tire vers le jaune).
Vous pouvez corriger la température de votre photo, dans le bleu (température faible) ou le jaune (température élevée).


Teinte


Lightroom - balance des blancs teinte
La dominante violette est compensée

Régler la température peut modifier la teinte de l'image, une dominante verte ou magenta apparaît alors.
Le réglage teinte vous permet de ré-équilibrer tout ça.




3 - Travailler la lumière


On ne le rappellera jamais assez: le "photo" de photographie vient de photon, la lumière, la photographie est donc l'art de faire une image à partir de la lumière récoltée. Vous comprendrez la grande importance de cette étape.

Le but est de compenser la réponse de votre capteur à la lumière capturée, de créer une ambiance en accord avec les conditions originales, avec vos goûts, avec l'idée que vous vous faites de la photo finale.

C'est le nez collé à l'histogramme que les étapes suivantes se réalisent, il vous offre un retour facile à interpréter de ce que vous êtes en train de faire.


Exposition


Lightroom - Exposition
Exposition augmentée d'1 EV

Pour rattraper une photo prise en conditions très difficiles, sur ou sous exposée, il faut jouer avec le curseur d'exposition.
Le réglage se fait par fractions de stop, +1 revient à doubler la quantité de lumière, comme si l'on doublait les ISO ou divisait la vitesse par deux ou que encore que l'on doublait l'ouverture du diaphragme ( ce sont les 3 paramètres qui vous permettent de gérer l'exposition).

Attention:  il ne pas y aller top violemment, augmenter la luminosité fait ressortir le bruit des photos.

A moins d'avoir vraiment foiré sa prise de vue on ne dépasse que rarement une correction de +/-1 stop.


Clarté


Lightroom - Clarté
Augmenter la clarté permet de gagner en détail

La clarté permet de limiter les halos présents lorsqu'il y a de forts contrastes locaux de luminosité, typiquement un vitrail ou une fenêtre à contre jour.


Tons clairs et foncés


Lightroom - Tons clairs et foncés
Les ombres sont éclaircies en augmentant les tons foncés, les hautes lumières sont adoucies

Tons clairs et tons foncés permettent de modifier la luminosité des zones claires et sombres, on pourra ainsi diminuer les tons clairs pour récupérer des détails dans les hautes lumières ou augmenter les tons foncés pour plus de détails dans les ombres.


Noirs & Blancs


Lightroom - Noirs et Blancs
Les ombres deviennent plus noires et les zones lumineuses plus blanches

Les étapes précédentes ont potentiellement modifié les luminosités extrêmes (les bords de l'histogramme).
Les curseurs noirs et blancs permettent de régler respectivement les écrêtages sombre et clair.

Vous pouvez vous aider de l'outil aperçu des l’écrêtage qui met en évidence les zones bouchées ou cramées mais prenez le avec des pincettes, il n'y a aucune obligation à ne pas sortir de l'histogramme, une photo peut être très agréable même si elle déborde dans les extrêmes.
  • Noirs: fixe le seuil de ce qui doit être absolument noir (bouché). Une valeur positive permet de déboucher les noirs, une valeur négative rend les zones sombres plus sombres.
  • Blancs: fixe le seuil de ce qui doit être absolument blanc (cramé).  Une valeur positive décale les hautes lumières vers le blanc, une valeur négative permet de rattraper des blancs brûlés.


Le contraste


Lightroom - Contraste
Le contraste rend la photo plus percutante

Vous pouvez rendre les tons clairs plus lumineux et les tons foncés plus sombres en jouant sur le contraste.
De manière générale cet effet est très utilisé car il augmente "l'impact" de la photo.


La courbe de tonalités


Lightroom - Courbe de tonalités
Les conditions lumineuses difficiles sont rattrapées avec la courbe de tonalité

Cette outil vous permet de régler la luminosité de la photo par tranche, attention aux noms donnés par Adobe qui peuvent induire en erreur:
  • Tons clairs = Highlights, les zones très lumineuses
  • Teintes claires = Lights, les zones claires
  • Teintes sombres = Darks, les zones sombres
  • Tons sombres = Shadows, les ombres

On s'en sert souvent pour rattraper des conditions lumineuses difficiles.


Ad libitium ?


Ces réglages ont tendances à se marcher dessus, ce qui est normal vu qu'ils jouent sur les mêmes paramètres, il est souvent nécessaire de faire plusieurs passes avant d'être satisfait du résultat.
A chaque passage les réglages sont de moins en moins importants, jusqu’à trouver l'équilibre recherché.




4 - Travailler les couleurs


A ce stade, vous avez une photo cadrée, d'aplomb et la lumière est équilibrée, il vous faut maintenant gérer les couleurs.


Vibrance et Saturation


Lightroom - Vibrance et Saturation
Les couleurs ressortent en augmentant la saturation et la vibrance

Un fichier RAW est souvent assez fade, les outils Saturation et Vibrance permettent de mieux faire ressortir les couleurs, je préfère la vibrance à l'effet fluo de la saturation qui ravira pourtant les nostalgiques des années 80.
En fait la vibrance modifie la saturation des couleurs mais sans tomber dans l’excès, l’écrêtage des couleurs proches de la saturation maximale est limité.


Couleurs


Lightroom - Couleurs
Le bleu est modifiée avec l'outil couleur

Chaque Couleur peut être traitée séparément dans le module TSL.
Teinte, Saturation et Luminance peuvent ainsi être peaufinés.

L'outil couleur permet de modifier les couleurs par plage, on peut par exemple rendre un ciel plus bleu ou un  soleil plus jaune. Vous pouvez également faire de la dé-saturation partielle, si vous voulez massacrer votre photo.




5 - Travail par zone


A partir de maintenant la photo est travaillée par zones distinctes.


Retouche des tons directs


Lightroom - Retouche de tons directs
La retouche de tons directs permet de dupliquer des zones de la photo

Utile pour supprimer une tache ou une poussière sur l'objectif, un bouton sur madame ou élément parasite dans le cadre.

La retouche est appliquée dans un disque dont on règle le diamètre.

Cet outil est assez limité, pour des défauts importants il faudra allumer Photoshop et utiliser le tampon ou le correcteur de tons.


Réglages locaux (Filtre gradué et Pinceau)


Lightroom - Filtre gradué et Pinceau
Dégradé sombre dans le ciel avec un filtre gradué

Vous pouvez modifier localement tout un tas de réglages: exposition, contraste, clarté,...

  • Filtre gradué permet d'appliquer un réglage en dégradé, dans un rectangle dont on choisi les proportions.
  • Pinceau permet de faire une réglage homogène, dans une zone dont on peu précisément dessiner l'étendue.


C'est très "sujet dépendant" mais souvent on fera un dégradé dans le ciel ou on augmentera l'éclairage d'un visage dans l'ombre avec le pinceau.




6 - Travailler les détails


Attention à ne pas trop zoomer pour ne pas se prendre la tête avec des défauts qui ne se verront pas en condition normales de visualisation, une visualisation de l'image avec un taux de zoom de 1:3 ou 1:2 suffit largement.



Netteté


Lightroom - Netteté
La netteté  fait apparaître de nouveaux détails

Pour augmenter la netteté, à utiliser avec modération: cela ne rattrapera pas un défaut de map et le rendu est rapidement artificiel.

Attention: la netteté peut amplifier le bruit de vos photos.


Franges (Aberrations chromatiques)


Lightroom - Aberrations Chromatiques
Suppression des aberrations chromatiques 

La correction des franges  permet de supprimer les aberrations chromatiques que vous pouvez constater dans les zones très contrastées.


Réduire le bruit


Lightroom - Réduction du bruit
Suppression du bruit de chrominance puis de luminance

La réduction du bruit d'une photo est à faire à la fin, puisqu'il peut être amplifié par les réglages précédents.

Attention: la réduction du bruit de luminance est réalisée en appliquant un flou gaussien, un re-réglage de la netteté peut en suite être nécessaire.




7 - Vignetage & grain


Lightroom - Vignetage après recadrage
Ajout d'un vignetage

Je me les garde pour la fin, pour finir de donner une ambiance à la photo.

Le vignetage est utile pour en faire ressortir la partie centrale de vos clichés.
Vous pouvez modifier la qualité du vignetage de l'objectif ou faire un vignetage après recadrage si vous avez recadré ou que vous ne vous en sortez pas avec le précédent réglage.

Le grain permet de simuler le grain argentique, perso je ne me sers jamais.



Quand le développement d'une photo est-il terminé ?


Une fois tous les réglages effectués vous pouvez regarder la photo dans son ensemble et faire 2-3 ajustements si besoin.

Je vous invite à revenir plus tard sur votre photo parce que vous venez d'y passer un bon moment, vous n'êtes plus très objectif.

Généralement une paire de passages suffit pour être satisfait en enfin fiche la paix à ce pauvre fichier RAW.



Liens


Un lien vers l'aide de Lightroom, en français.
Adobe vous explique le module de développement.
La liste des objectifs supportés par le module de correction.



Dernière mise à jour le:
par Pierre LPEF