Sociaux et recherche

29 nov. 2012

Historique des reflex numériques


historique reflexs numeriques


La révolution numérique a eu lieu: depuis presque 15 ans les reflexs argentiques ont été progressivement remplacés par leur descendance pleine de pixels.
Pour s'y retrouver dans cette jungle je vous propose d'analyser la jeune histoire des reflexs numériques au travers de 4 marques majeures: Canon, Nikon, Pentax et Sony.


Cette étude va s'étaler sur 3 billets:


L'étude commence avec les premiers reflexs "abordables", par exemple la série E2 de Nikon n'est pas pas prise en compte la série (près de 100000 Francs !).





Chronologie des principales étapes


Quelques étapes marquantes, d'un point de vue technique mais aussi "marketing".

1999             les prix deviennent "abordables"Nikon D1, 5200€

2002

> 10Mpx 

Canon 1Ds, 11.4Mpx
1ier capteur full frame Canon 1Ds

2003

1ier reflex grand publique à moins de 1000€     

Canon EOS 300D, 899€

2004

> 1000 low light ISO

Canon 1D mark II, 1003 ISO

2007

> 20Mpx

Canon 1Ds Mark III, 21.1Mpx
> 12EV dynamiqueCanon 1Ds Mark III, 12EV
> 2000 low light ISONikon D3, 2290 ISO
live viewNikon D300

2008

1ier full frame à moins de 3000€ 

Nikon D700, 2799€
mode vidéo Nikon D90
> 13EV dynamiqueNikon D3X, 13.7EV

2009

écran articulé 

Nikon D5000
1ier full frame à moins de 2000€ Sony A850, 1999€
> 3000 low light ISONikon D3S, 3253 ISO

2010

1ier capteur moyen format 

Sony 645D, 33x44mm
Sony lance les miroirs semi transparentsSony a33 et a55
> 14EV dynamiquePentax K5, 14.1EV

2012

> 30Mpx 

Nikon D800 et D800E, 36.3Mpx
écran tactileCanon EOS 650D



Chronologie des annonces


Entre Canon, Nikon, Pentax et Sony on compte 114 modèles différents de reflex.
Ils sont (avec plus ou moins de bonheur) regroupés par gamme.
Les dates sont les dates d'annonce (la disponibilité est souvent décalée de quelque mois).

chronologie reflex numerique




Définition des gammes de reflex


gammes de reflex numeriques

Le découpage en gamme n'est pas chose aisée, les fabricants font des gammes dont la portée évolue au gré des étapes techniques et marketings.
Canon fait figure de bon élève avec un découpage clair et constant dans le temps, Nikon essaie d’emboîter le pas mais avec de revirements fréquents, Pentax et Sony sont assez peu lisibles..

Voilà les critères qui permettent de distinguer les gammes:


Le publique visé


le nom des gammes est explicite mais mérite tout de même quelques précisions.

  • Débutant: pour ceux qui débutent dans le monde du reflex, souvent attirés par les possibilités en profondeur de champ, faible lumière et rapidité. Les boîtiers récents ont des menus explicatifs avec des exemples, des vidéos,.. cette gamme a explosé vers 2008 avec la baisse des prix de revient des reflexs.
  • Amateur: le débutant attiré par une meilleur ergonomie que celle offerte par les reflexs débutant, pour avoir la possibilité de sortir du mode tout automatique dans de bonne conditions. 
  • Enthousiaste: ceux voulant se rapprocher d'une ergonomie "pro" mais à prix réduit. On y trouve aussi les full frame premier prix. Parfois utilisé en second boitier par les pros.
  • Expert: ceux voulant un full frame haut de gamme sans avoir un boitier trop gros et ceux voulant les meilleurs aps-c. Egalement utilisé par ceux dont le reflex est un outil de travail sans pour autant être photo journalistes. Parfois utilisé en second boitier par les pros.
  • Pro: pour les photo journalistes (sport, évènements,..)


Le prix


C'est l'élément le plus lisible, on sait que pour une même marque au même moment un reflex plus cher est dans une gamme plus élevée.

  • Débutant: 450-650€
  • Amateur: 500-900€
  • Enthousiaste: 750-1500€
  • Expert: 1000-3000€
  • Pro: 4000-10000€


Le poids et le volume


Lorsque l'on monte en gamme les reflex deviennent plus imposants, pour y loger plus de molettes et boutons, des capteur plus gros, mais aussi pour bien marquer le changement de standing.

  • Débutant: très petits boîtiers, 450-525g
  • Amateur: petits boîtiers, 480-580g
  • Enthousiaste: boîtiers moyens, 600-800g
  • Expert: gros boîtiers, 650-900g
  • Pro: très gros boîtiers, 1100-1350g


Le capteur utilisé


les gros capteur sont d'abord réservé aux gammes les plus avancées avant de glisser vers les gammes plus modestes:

  • Débutant: aps-c
  • Amateur: aps-c
  • Enthousiaste: aps-c, début du full frame depuis fin 2012
  • Expert: aps-c et full frame
  • Pro: aps-c jusqu'en 2006 puis aps-h et full frame. Début timide du moyen format avec le 645D de Pentax.


Autres caractéristiques


  • Visée optique à 100%: systématiquement pour les Pros et Experts, rarement pour les Enthousiastes, jamais pour les Amateurs et Débutants.
  • Tropicalisation: à peu près la même philosophie que pour la visée à 100%.
  • Ergonomie: strict minimum chez les Débutants (il faut souvent passer par les menus à l'écran) elle gagne en boutons et molettes (voir en écran articulé) avec les Amateurs, est très agréable à partir des Enthousiastes et complète chez les Experts et Pros.
  • Performances du capteur: cela suit évidement la montée en gamme, mais de nos jours même les boîtiers débutant ont de bons capteurs.


Les faux jumeaux


Un mot sur la grande passion des fabricants: sortir au même moment 2 appareils quasi identiques. Sony est particulièrement fort à ce jeu, ce qui rend ses gammes encore plus compliquées à appréhender.

exemples: 
  • Pentax K100 (avec stabilisateur) et K110 (sans)
  • Sony A330 (avec live view et écran sur inclinable) et Sony A230 (sans)
  • Sony A350 (14Mpx) et A300 (10Mpx)
  • Sony A380 (14Mp) et A330 (10Mpx)
  • Sony A550(14Mpx, 7fps) et Sony A500 (12Mpx, 5fps, écran moins bon)
  • Sony A390(écran inclinable) et Sony A290(sans)
  • Sony A55(meilleur capteur) et A33(moins bon)
  • Nikon D1H (haute vitesse) et D1X (haute résolution)
  • Nikon D800 (avec filtre passe bas) et D800E (sans)
  • Pentax K5 II (avec filtre passe bas) et K5 IIs (sans)



Sources


Historique des boîtiers reflexs numérique Nikon.

La référence francophone pour les reflexs Sony.

Et évidement de nombreuses infos sur les sites des constructeurs, dpreview, DxO et autre wiki.



Dernière mise à jour le:
par Pierre LPEF